Dernière mise à jour : 27/05/2022

Denise Andrée VIDON      orientation.bilans.conseils@gmail.com

07 57 58 84 49

       Orientation Bilans Conseils                

Consultante en libéral en accompagnement professionnel, je vous propose mes services

 

100 % en distanciel 

 

pour une meilleure adaptation à vos besoins

 

en bilans de compétences, orientation, relation d'aide, handicap et inclusion 

 

Cabinet handi-bienveillant                 

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante :
- bilan de compétences

Le conseil à l'orientation

 

 

 

Prendre une décision peut s'avérer compliqué et le processus décisionnel appeler un peu plus de temps, de réflexion, de

 

mises à l'étude, dans un cadre moins strict qu'un bilan de compétences où il faut être sûr(e) au préalable de pouvoir

 

interroger ses choix et de les prioriser.

 

Hiérarchiser ses choix est une forme de travail de deuil dans la mesure où hiérarchiser signifie organiser ses choix en

 

apposant des critères sélectifs et donc cela signifie toujours un peu renoncer à quelque chose. Le travail de deuil est une

 

étape importante de chaque étape décisionnelle.

 

 

 

Et, engager une réflexion prématurée, trop vite, ou avec un choix de métier instable peut générer de la satisfaction au

 

début, résultant du travail sur soi propre au bilan de compétences, mais dans certains cas, cela peut engendrer déception

 

et regrets par la suite au vu des attendus disproportionnés ou mal mesurés, au vu de l'indécision vocationnelle qui en est la

 

cause.

 


Le processus décisionnel implique des facteurs complexes qui ont trait à des registres très divers allant du cognitif, à

 

l'émotif, impliquant également l'environnement affectif (familial, socio-économique), au contexte économique lui-même,

 

étant bien entendu qu'une démarche d'orientation ne peut pas s'envisager hors sol, sans relation directe avec un

 

environnement économique et institutionnel lui permettant d'exister, de prendre racine et de se développer. 

 

 

Si le choix n'est construit que sur la base d'aspirations, d'une désirabilité de tel projet de vie, de telle ambition, sans réel

 

travail de deuil sur ce qui l'entoure, l'organise, le renforce, alors ce choix hors sol peut devenir un obstacle générant et

 

alimentant une indécision vocationnelle, un obstacle à la construction de ses choix.

 

 

 

Dans certaines situations, il peut arriver ainsi que selon le choix professionnel, ce choix décisionnel pousse vers un horizon

 

mais entrave en même temps les processus et les conditions de sa réalisation tout en maintenant une insatisfaction et un

 

espoir contradictoire d'y parvenir.

 


Prendre une décision implique donc plusieurs facteurs qui peuvent ne pas être simples. Il faut d'abord identifier le

 

problème, savoir faire face au problème. Puis rechercher des alternatives, les évaluer, et enfin s'engager et se tenir à la

 

décision, trouver des appuis pour y parvenir.

 

 

C'est ainsi que la maturité décisionnelle repose sur la représentation de soi, l'autonomie décisionnelle, le sentiment

 

d’efficacité personnelle et le sentiment de pouvoir contrôler sa vie; son contraire est subordonnée à de l'anxiété

 

décisionnelle.

 

 

 

 

Le risque d'une indécision vocationnelle et d'une insatisfaction récurrente sur ses projets professionnels ou ses projets de

 

vie est qu'elle s'autoalimente de ses désillusions, de l'obstination d'y parvenir et à terme, de générer un sentiment de non

 

compétence, qui rejaillit sur une mésestime de soi, un sentiment d'inefficacité personnelle à décider de sa vie et de ses

 

choix, voire finalement dans certains cas, un déséquilibre dans une société qui apparaît alors exclusive. Prioriser sa

 

motivation sur ses illusions n'a jamais été une bonne chose. 

 

 

 

Pour sortir de cette boucle infernale, je vous propose de vous accorder plus de temps dans un cadre plus souple mais pour

 

autant cadré par des méthodes relevant de l'accompagnement professionnel et de l'orientation afin d'interroger pas à pas

 

avec vous, les tenants et les aboutissants de votre indécision.

 

 

Après un premier entretien diagnostique, une démarche contractuelle sur cinq ou dix entretiens vous sera proposée avec

 

une présentation des outils et de la méthode employée. Un bilan d'orientation vous sera remis dans les mêmes conditions

 

commerciale et d'éthique professionnelle.

 

 

 

 

 

 

 

Forfait de cinq (5) heures

Finançable sur fonds propres

Forfait de dix (10) heures

Finançable sur fonds propres